De l'eau tiède sous un pont rouge
De l'eau tiède sous un pont rouge

De l'eau tiède sous un pont rouge

Comédie dramatique, 2001, Japon, 1h59min

vostfr
allocine Spectateurs
allocine Presse

Après L'Anguille (Palme d'Or) Shohei Imamura livre un hymne au plaisir qui prend les détours les plus saugrenus...

Vidéo non visionnable sur votre écran
arrow
arrow
Vidéo non visionnable sur votre écran

Comédie dramatique, 2001, Japon, 1h59min

Après L'Anguille (Palme d'Or) Shohei Imamura livre un hymne au plaisir qui prend les détours les plus saugrenus...

allocine Spectateurs
allocine Presse
vostfr

À voir aussi

Acteurs / Réalisateur

Plus d'informations

Disponibilité : SD VOST
Quitté par sa femme, Yosuke, un homme d'une quarantaine d'années, ne supporte plus son quotidien. A la mort de son ami, un vieux vagabond philosophe, Yosuke se souvient d'une légende ancestrale souvent contée par le défunt. Dans un petit village de la péninsule de Noto se trouve une maison particulière, à proximité d'un pont rouge. Près de la rivière, une jarre contiendrait une statue de bouddha en or. Arrivé dans le village de pêcheurs, Yosuke trouve la fameuse maison. Le quadragénaire découvre que deux femmes habitent le lieu : une vielle dame habitée par le souvenir d'un amant et Saeko, une jeune kleptomane qui a le don de faire pousser des fleurs en toute saison. Yosuke tombe sous son charme. Cette oeuvre poétique est signée par l'un des plus grands réalisateurs du cinéma japonais.