Diaboliquement vôtre
Diaboliquement vôtre

Diaboliquement vôtre

Classique, 1967, France, 1h28min

allocine Spectateurs

Suite à un accident, un homme se réveille amnésique. Il ne reconnaît ni celle qu'on dit être sa femme, ni son entourage.

Vidéo non visionnable sur votre écran
arrow
arrow
Vidéo non visionnable sur votre écran

Classique, 1967, France, 1h28min

Suite à un accident, un homme se réveille amnésique. Il ne reconnaît ni celle qu'on dit être sa femme, ni son entourage.

allocine Spectateurs

À voir aussi

Acteurs / Réalisateur

Plus d'informations

Disponibilité : SD
Sortant du coma, un homme a perdu la mémoire. On lui dit qu'il s'appelle Georges Campos, qu'il est marié à une certaine Christiane. Mais cette dernière le fuit, prétextant qu'il est convalescent. Georges ne se rappelle que de son médecin. La nuit, il prend des pilules qui l'endorment profondément. Il ne se rend donc pas compte qu'une voix lui dicte tout ce dont il doit se souvenir. Mais il est tout de même obsédé par un nom, celui de Pierre Lagrange. Et son malaise grandit encore quand il se persuade qu'on essaye de le tuer. Mort à la fin du tournage, Julien Duvivier n'aura pas eu l'occasion de découvrir son film terminé. Alain Delon apporte beaucoup de finesse à cette histoire de machination que n'aurait pas reniée Hitchcock.