Domicile conjugal
Domicile conjugal
Classique 1970 France 1h 33min
Le mariage d'Antoine Doinel et Christine Darbon bat de l'aile après la naissance d'un premier enfant et un adultère.
Antoine Doinel a épousé Christine Darbon. Le jeune couple habite un logement modeste, dans un immeuble populaire. Pour gagner sa vie, Antoine repeint les fleurs en usant de colorants chimiques. Christine donne des cours de violon. Un enfant s'annonce. Il est temps pour Antoine d'arrondir ses revenus. Il entre dans une grande entreprise américaine spécialisée dans l'hydraulique. Il est chargé de faire naviguer des pétroliers miniatures sur un plan d'eau. Christine donne naissance à un garçon qu'elle veut prénommer Ghislain mais qu'Antoine déclare sous le nom d'Alphonse. Peu après, Antoine trompe Christine avec une Japonaise, Kyoko. La chronique désabusée et aérienne de l'entrée du double de François Truffaut dans l'âge des responsabilités.
Spectateurs
À voir aussi
Film
Baisers volés
Film
La fille de l'eau
Film
Le dernier métro