Moderato Cantabile
Moderato Cantabile

Moderato Cantabile

Classique, 1960, France, 1h30min

hd-2hearing-impaired-2
allocine Spectateurs

Rencontre au sommet entre Duras, Moreau, Belmondo et Peter Brook : du cinéma à l'état pur.

Vidéo non visionnable sur votre écran
arrow
arrow
Vidéo non visionnable sur votre écran

Classique, 1960, France, 1h30min

Rencontre au sommet entre Duras, Moreau, Belmondo et Peter Brook : du cinéma à l'état pur.

allocine Spectateurs
hd-2hearing-impaired-2

À voir aussi

Acteurs / Réalisateur

Plus d'informations

Disponibilité : HD SD
Anne Desbaresdes (Jeanne Moreau), épouse désoeuvrée d'un patron de la région de Blaye, consacre toute son attention à son jeune fils, lequel prend des cours de musique en ville : il apprend au piano une sonatine que l'on joue "moderato cantabile". Lors d'une leçon, Anne entend un cri déchirant. Un crime passionnel vient d'être commis dans un café voisin. Elle rencontre alors un ouvrier, Chauvin (Jean-Paul Belmondo) et en tombe rapidement amoureuse. C'est le début d'une passion impossible. C'est Marguerite Duras qui, avec la collaboration de Gérard Jarlot, a adopté son propre roman, Moderato Cantabile pour Peter Brook. La sonatine du film est une oeuvre du compositeur autrichien Anton Diabelli.