Parce que j'étais peintre
Parce que j'étais peintre

Parce que j'étais peintre

Histoire, 2013, France, 1h30min
vfhd-2
3,6
3,4
Réalisé par : Christophe Cognet
Une découverte des œuvres réalisées clandestinement dans les camps. Une réflexion sur ce qu'est l'oeuvre et la beauté.
Vidéo non visionnable sur votre écran
Vidéo non visionnable sur votre écran
Histoire, 2013, France, 1h30min
Réalisé par : Christophe Cognet

Une découverte des œuvres réalisées clandestinement dans les camps. Une réflexion sur ce qu'est l'oeuvre et la beauté.

3,6
3,4
vfhd-2

À voir aussi

Plus d'informations

Disponibilité : HD SD VF
Ce film mène une enquête inédite parmi les œuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis. Il dialogue avec les rares artistes déportés encore vivants et les conservateurs de ces œuvres : des émotions qu'elles suscitent, de leur marginalisation, leurs signatures ou leur anonymat, de leur style, ainsi que de la représentation de l'horreur et de l'extermination. Surtout, il contemple longuement les dessins, croquis, lavis, peintures, conservés dans les fonds en France, en Allemagne, en Israël, en Pologne, en Tchéquie... Dans ce voyage parmi ces fragments d'images clandestines et les ruines des anciens camps, il propose une quête sensible entre visages, corps et paysages, pour questionner la notion d'œuvre et interroger frontalement l'idée de beauté